L’évéque de Liége fonde Beaufays, 1128

15 septembre 2007

abbaye_de_beaufays_xviiisiecle.jpgCe fut l’évéque de Liége, Henri de Verdun, qui fonda Beaufays, en 1128 , au milieu de vastes bois qui s’étendaient depuis les hauteurs où se trouve le monastère jusqu’au fond de la Vesdre, jusqu’aux prairies de Prayon (écrit Prailhon dans notre historien Bouille). Il n’existe presque plus rien de ces bois, du moins sur les hauteurs que l’agriculture envahit chaque jour.


Le couvent de Beaufays, composé de clercs et de religieuses, suivant une coutume assez fréquente à cette époque, établit au village de Vivegnis, près de Liége, une maison secondaire, également peuplée de l’un et de l’autre sexe.  » Mais comme la plupart des Ecclésiastiques désapprouvaient cette manière de vivre, l’Evêque Jean d’Eppes, en 1235, ordonna que les Clers de ces deux Monastères demeurassent seuls à Beaufays, et les Religieuses séparément à Vivegnis …. »


— Bouille , Histoire de la ville et du pays de Liège, règne d’Alberon

Wallonnades, Joseph Francois Charles Grandgagnage, 1845


Autres billets sur les Princes-Evêques
Liège au 12ème siècle

Advertisements