Archive for the 'XI' Category

Colin-Maillard, fameux guerrier du pays de Liège

2 mars 2012

Origine du Colin-Maillard. — Jean Colin-Maillard était un guerrier fameux du pays de Liège; il avait pris le nom de Maillard parce que, dans les combats, il s’armait de préférence d’un maillet, dont il se servait en fort et vigoureux champion. Ses exploits lui méritèrent l’honneur d’être fait chevalier, en 999, par Robert, roi de France. Dans la dernière bataille qu’il livra à un certain comte de Louvain, il eut les deux yeux crevés, mais , guidé par ses écuyers, il ne cessa de se battre tant que dura l’affaire qui était engagée. On assure que c’est à la suite de cet événement que nos aïeux, il y a environ huit siècles, inventèrent le jeu du Colin-Maillard.

Magasin pittoresque, Tome premier 1833


Personnalités de Liège
Liège au 11ème siècle

L’héritier du trône de Pologne achève son éducation à Liège

5 novembre 2008

« Pendant la révolution de 1034-1040, le jeune héritier du trône de Pologne, Kasimir I°, alla avec sa mère en Allemagne; mais il fut envoyé sur-le-champ en France , à Liège (Leodium), pour y terminer son éducation. A son retour dans sa patrie, il emmena avec lui un grand nombre d’ecclésiastiques français, qu’il installa surtout dans les abbayes de Tyniec et de Lubusz. L’abbé de Tyniec, ensuite évêque de Krakovie , était aussi Français , et s’appelait Aaron : il avait douze moines, ses compatriotes, sous ses ordres. »

Tableau de la Pologne ancienne et moderne, Conrad Malte-Brun, Léonard Chodźko, Joachim Lelewel, Michał Podczaszyński, Tome Second, Paris 1830


L’enseignement à Liège
11ème siècle à Liège

Au 11ème siècle, Liége est la nourrice des arts

27 mai 2008

« Au onzième siècle, l’Église de Liége était le centre d’un grand mouvement intellectuel; elle avait à sa tête des hommes remarquables par leur vertu et leur savoir; ses écoles attiraient des élèves de tous les pays de l’Europe. Liége passait pour la nourrice des arts (*) ; sa science était proverbiale.

(*) — « Legia, magnarum quondam artium nutricula ». (Adelmanni, Scholastici Rythmi, ap. Boulquet, T. XI, pag. 439.)
— Le scolastique Gozechinus dit que Liége est une Athènes pour les lettres et la philosophie et une Rome pour la religion. (Epist., a. 106O, ap. Bouquet, T. XI, pag.501. )
— L’abbé d’Ursperg dit dans sa chronique (a. 1117) : « Leodium studiis litterarum prœ cœteris optime famosa. » «

Études sur l’histoire de l’humanité, F. Laurent, Paris, 1865


L’art à Liège
11ème siècle à Liège
Sciences et techniques à Liège

Les funérailles de Notger furent très-solennelles

10 avril 2008

« Notger, dans ses dernières années, fit un partage des terres de son église , qui eut de fâcheuses suites. Les ayant divisées en trois parts, il en retint une pour lui , donna la seconde à la noblesse du pays , et la troisième aux églises et aux monastères. Il arriva de là, par le laps de tems, que les nobles, oubliant ce qu’ils devaient a l’église de Liège, se prévalurent des bienfaits qu’ils eu avaient reçus pour se tirer de sa dépendance.

Notger termina sa carrière, suivant un ancien auteur cité par Foulon, le 10 avril, jour du jeudi-saint de l’an 1007. Mais ces notes chronologiques ne s’accordent pas, Pâques tombant cette année le 6 et non le 13 avril.

Nous aimons mieux nous en rapporter à Lambert le Petit, qui met simplement la mort de Notger en 1008, sans marquer le mois ni le jour. Les funérailles de ce prélat furent très-solennelles et durèrent cinq jours. Le premier jour, dit Gilles d’Orval , on porta le corps à l’église de Saint- Lambert, le second à celle de Sainte-Croix , le troisième, à celle de Saint-Martin, le quatrième à celle de Saint-Paul, et le cinquième à Saint-Jean, où il fut inhumé dans la chapelle de Saint- Hilaire. Notger fonda les églises de Sainte-Croix et de Saint – Jean , dans sa ville épiscopale , et y commença celle de Saint-Denis.  »

L’art de vérifier les dates des faits historiques, des inscriptions, des chroniques, et autres anciens monuments avant l’ère chrétienne. Tome 14, Paris, 1819


Autres billets sur Notger
Les princes-évêques de Liège
Liège au 11ème siècle

Liège, église St-Denis, tour construite par Notger vers 990
Liège, église St-Denis