Archive for the 'Jean de Bavière' Category

1407, Jean de Bavière, évêque de Liége, n’entre pas dans les ordres

20 décembre 2007

«Jean De Bavière [..] était évêque de Liége, mais ne s’ était point encore engagé dans les ordres sacrés ; c’ était un vaillant chevalier attaché au métier des armes, et qui n’ avait aucun goût pour l’ église. Ses peuples cependant, ayant envie d’ avoir un évêque qui chantât la messe, le pressaient de se faire prêtre ; il le leur promettait et différait toujours. Las enfin d’ être sans pasteur, ils se révoltèrent et élurent un chanoine de Liége d’ une des grandes maisons du pays, le sire De Perweis. Comme ils étaient de l’ obédience du pape de Rome, ils s’ adressèrent à lui pour que leur nouvel évêque fût confirmé. Le pape répondit qu’ il avait prescrit un dernier délai au comte De Bavière ; ce délai n’ étant pas écoulé, il fallait en attendre la fin. Les liégeois impatiens s’ adressèrent alors au pape d’ Avignon, qui, pour les gagner à lui, et à l’ instigation du duc d’ Orléans, confirma le sire De Perweis. Jean De Bavière arma contre lui ; le duc de Bourgogne prit hautement son parti, et manda les gens d’ armes de ses états pour marcher à son secours ; cependant rien de décisif ne fut entamé en cette saison. Le duc se borna à mettre son frère en possession de Maëstricht que lui contestaient les liégeois, puis il revint à Paris.
Les discordes qui avaient régné entre les princes devenaient chaque jour plus menaçantes. Leurs courtisans étaient assidus à les aigrir l’ un contre l’ autre : le duc De Berri, la reine, le duc De Bourbon, le roi de Sicile, s’ entremettaient sans cesse à les réconcilier ; c’ était tous les jours nouvelles promesses de concorde et d’ amitié, puis nouveaux différens [..] »

Histoire des ducs de Bourgogne de la maison de Valois, 1364-1477, par M. de Barante, 1842

Autres billets sur les Princes-Evêques
Liège au 15ème siècle
Jean de Bavière sur Wikipedia

La bataille d’Othée (1408)

22 septembre 2006

«Jean de Bavière, évêque de Liége, frère de Guillaume, comte de Hainaut, beau-frère du duc Jean, avait été chassé de son siége par ses sujets, qui avaient choisi à sa place Thiéri de Horn , archidiacre de Hesbaie, fils de Henri, seigneur de Perwez.

Les habitans de Maestricht avaient reçu dans leurs murs l’évêque fugitif. Les Liégeois, dont les anciennes querelles avec ceux-ci avaient entretenu la haine contre ce peuple, vinrent mettre le siége devant Maestricht pour en arracher l’évêque. Le duc Jean, ayant appris ces excès et ces violences, accourut au secours de l’évéque; il se réunit au comte de Hainaut, et entra dans le pays de Liége, qu’il livra à la dévastation et à l’incendie.

La Bataille d'Othée, 1408

La Bataille d'Othée, 1408

Les Liégeois, au premier bruit de sa marche, ayant abandonné le siége de Maestricht, -s’avancèrent contre le duc, ayant à leur tête l’évêque intrus; ils le rencontrèrent le 28 septembre à Othée, village à deux lieues de Liége. Le combat fut terrible; les Liégeois y déployèrent une animosité et un courage qui leur auraient assuré la victoire, sans un stratagème que le duc Jean dut employer dans le moment critique où il voyait que la victoire allait lui échapper: il envoya, sans que les Liégeois eussent pu s’en apercevoir, une compagnie de cinq cents lances pour les attaquer par derrière, pendant la mêlée. Les Liégeois, effrayés de la rude charge que cette compagnie leur donna inopinément, furent tellement déconcertés, que le duc Jean, pénétrant à la tête de ses soldats dans le centre de l’armée liégeoise, les mit dans une deroute complète.

Le seigneur de Perwez et l’évêque Thiéri, son fils, y furent tués. La perte des Liégeois monte, selon Oudegherst, à trente mille hommes tués et deux mille prisonniers. Le duc Jean, abusant cruellement de la victoire, fit trancher la tête aux prisonniers les plus distingués. La soumission de la ville et de tout le pays de Liége fut le fruit de cette victoire.»

Histoire générale de la Belgique, Louis Dieudonne Joseph Dewez, 1826


Batailles à Liège, autres billets
Autres billets sur les Princes-Evêques
Liège au 15ème siècle

Ailleurs: 10 liens sur Othée