Archive for the 'élection' Category

Des manœuvres de corruption à Liège en 1389

7 mars 2008

«Les affaires ecclésiastiques, élections ou autres, se traitaient souvent au cabaret, surtout dans les pays où comme à Strasbourg, Cologne ou Liége, les évêques étaient souverains.

En 1389, à Liège, après la mort de l’évêque Arnold de Horne, il y eut grand scandale par suite des manœuvres de corruption tentées par Gerlac de Montjardin, pour faire parvenir à l’épiscopat et au titre de mambour son fils, seigneur de Baldewin. Il eut des amis qui se répandirent dans les tavernes fréquentées par le petit peuple; on était en carême, il en profita pour faire acheter une grande quantité de poissons à grosse tête appelé cabelhau, qu’il fit porter dans ces tavernes et dont il régala gratis les buveurs. Mais son dessein fut découvert, selon la chronique de Corneille Pantfliet, et il fut banni pour dix ans.

Un demi-siècle après, un évêque de cette même ville de Liège se trouva fort mal aussi d’avoir laissé les gens d’hôtellerie et de taverne s’entremettre, même indirectement, dans ses affaires. C’est l’un d’entre eux, hôtelier du Cygne, qui prêta sa maison au comte de la Marche, le fameux Sanglier des Ardennes, pour qu’il y entraînât sournoisement l’évêque, et l’y forcât à résigner ses pouvoirs : сe qui fut fait. »


Histoire des hotelleries, cabarets, hotels garnis, restaurants et cafés et …, Francisque Michel, Edouard Fournier, 1851


Liège au 14ème siècle

Exposé de la situation administrative de la province de Liège en 1861

9 décembre 2007

« La population de la province de Liége continue sa marche progressive; l’augmentation en 1861 a été de 8,328 habitants.Le total, au 1er janvier 1861, étoit de 530,398. Dans ce nombre, l’arrondissement de Liége en comptait 276,398; celui de Huy, 76,175; celui de Verviers, 124,733 ; celui de Waremme, 53,531.

Le nombre des électeurs étoit de 10,371, se divisant comme suit: arrondissement de Huy,869 ; arrondissement de Liége, 2,454; arrondissement de Verviers, 1,674 ; arrondissement de Waremme, 990; ville de Herve, 112 ; ville de Huy, 350; ville de Liége, 3,071 ; ville de Limbourg, 41 ; ville de Stavelot, 87 ; ville de Verviers, 665 ; ville de Visé, 58 : total 10,371.

Le nombre des éligibles au Sénat étoit de 87.  »

Exposé de la situation administrative de la province de Liege, fait par la Députation permanente du Conseil provincial. Session de 1862, Liége 1862, imprimerie de J. Ledoux; vol. in-8° de 475 p.


Autres billets sur le droit et l’administration à Liège
Liège au 19ème siècle

La lutte continue à Liège entre les bourgmestres et échevins et le gouvernement.

13 février 2007

13 février 1834.
La lutte continue à Liège entre les bourgmestres et échevins et le gouvernement. Le gouverneur de Liège, M. le baron Van den Steen, a annulé, le 3o janvier, les élections du 15 et du 16, dont l’une étoit en remplacement de M. Dejaer.

Les bourgmestres et échevins ont refusé d’obéir. MM. Delfosse et Hubart-Rodberg, qui avoient été élus échevins le 15 février, ayant donné leur démission, le conseil a invité trois autres citoyens, MM. Robert-Closset, Piercot et Closset-Wauterse à siéger comme échevins, et ils ont été installés en cette qualité le 1er février.

Des électeurs de Liège ont présenté une réclamation au gouverneur contre la validité des élections. Voilà donc l’autorité locale à Liège , ou plutôt une fraction de l’autorité qui se met en guerre ouverte avec le gouvernement et les deux chambres. Cela ne ressemble-t-il pas un peu à l’anarchie? Les journaux orangistes encouragent la résistance du conseil de régence. On ne sait comment finira cette querelle. Il paroît que le ministère doute si les lois existantes suffiront pour réprimer l’entreprise du conseil.

L’Ami de la religion, Journal ecclésiastique, politique et littéraire, Tome 79, 1834

Autres billets sur le droit et l’administration à Liège
Liège au 19ème siècle