Posts Tagged ‘religion’

Procession contre la sécheresse à Liège en 1241

25 juin 2008

« En 1241 , les habitans de Liége, à cause d’une grande sécheresse, instituèrent une procession , où il fut résolu que le clergé et le peuple marcheraient, pendant trois jours consécutifs, les pieds nus et en chemise. »


Histoire abrégée de différens cultes, Jacques Antoine Dulaure, 1825


Climat, météo et phénomènes naturels à Liège
La religion à Liège
Liège au 13ème siècle

Publicités

La procession solennelle du 27 avril et le surguet

27 avril 2008

« Le 27 avril , jour de la translation du corps de St.-Lambert de Maestricht à Liège, tous les habitants de la cité faisait cortège à la procession solennelle où l’on portait la châsse du Saint, un morceau de la vraie croix , quantité d’autres reliques et d’images saintes. Le clergé tout entier, revêtu de surplis et de dalmatiques, les accompagnait en chantant des hymnes sacrés.

La plus grande pompe était déployée à cette procession , qui avait été instituée par Erard de la Marck et, suivant Vlierden, dotée par lui de revenus annuels. D’un autre côté, nous trouvons dans Bartholet une charte de la cité du 13 février 1533 , ordonnant d’affecter à cette cérémonie la moitié des revenus du tonlieu du Pont des Arches.

La veille au soir, la population liègeoise donnait aux étrangers accourus en foule, le joyeux spectacle d’une revue militaire. La plupart des bourgeois, en habits de fête ou revêtus d’armes étincelantes, parcouraient toutes les rues de la cité. Cette revue s’appelait le Surguet (*)

(*) Primitivement, dit Vlierden, cette revue s’appelait le soir guet , parce qu’elle se faisait la nuit; ce mot, devenu par corruption le scharwait, continua d’être employé alors même que cette démonstration ne se fit plus que l’après-midi. »


Organisation intérieure du Métier, Bulletin de la société Liégeoise de Littérature Wallonne, 5ème année, Liège, 1862


Liège au 16ème siècle
Fêtes et traditions à Liège
La religion à Liège

La fête du Saint-Sacrement créée à Liège, par Voltaire

22 mai 2007

Liège, Chapelle de Cornillon, Ste-Julienne« Il n’y a guère dans l’Eglise de cérémonie plus noble, plus pompeuse, plus capable d’inspirer la piété aux peuples, que la fête du Saint Sacrement. L’antiquité n’en eut guère dont l’appareil fût plus auguste. Cependant, qui fut la cause de cet établissement? une religieuse de Liége, nommée Moncornillon, qui s’imaginait voir toutes les nuits un trou à la lune (1264) : elle eut ensuite une révélation qui lui apprit que la lune signifiait l’Eglise, et le trou une fête qui manquait. Un moine, nommé Jean, composa avec elle l’office du Saint Sacrement ; la fête s’en établit à Liége, et Urbain IV l’adopta pour toute l’Eglise.»

Œuvres complètes de Voltaire, ed. 1859

Autres billets sur les fêtes et traditions à Liège
La religion à Liège
Liège au 13ème siècle

La lutte contre la Réforme à Liège au 16è, décapitations d’Anabaptistes

19 février 2007

« En 1573, nouvelles exécutions au Pays de Liège.

Deux Anabaptistes sont découverts le même jour dans la ville, au mois de Février. On les saisit, on les livre à la torture pour leur arracher les noms de leurs complices. Ils bravent tous les tourments sans déceler personne, et finissent par être décapités pour servir d’exemple.

Huit Anabaptistes saisis à Hasselt, et d’autres encore arrêtés à Huy, font preuve de la même fermeté et subissent le même sort. »

Histoire de la Réformation dans l’ancien pays de Liége, D. Lenoir, 1861


La religion à Liège
Droit et justice à Liège
Le 16 ème siècle à Liège