Posts Tagged ‘promenade’

A Spa, les eaux de la Sauvenière ont fait du bien à la duchesse d’Orléans

26 août 2008

De Spa , ce 26 Août.

Les eaux de la Sauveniere ayant fait du bien à Madame la Duchesse d’Orléans, ses Enfants ont fait autour de cette fontaine une promenade réellement ravissante, dans un bois qui étoit inculte & plein de pierres & de rochers. On a enlevé les pierres & les roches qui étoient dans les chemins, on a tracé des routes, sablé, éclairci le bois , posé des bancs , formé des ponts sur des torrents, & parsemé le bois de charmantes bruyeres en fleurs. A l’extrémité de cette promenade , qui est très-vaste , on trouve une espece de bosquet, qui a une percée qui donne sur un précipice d’une grande beauté par sa profondeur , & parce qu’il est orné de rochers majestueux, de sources, de verdure & d’arbres. Au-delà de ce précipice , on découvre une vue très-belle & très-étendue.

Spa, la source de la Sauveniere

Spa, la source de la Sauveniere

Dans ce bosquet, nous avons placé, sur un tertre de gazon , un Autel à la reconnoissance, en marbre ,blanc , & dont la forme a été dessinée par M. de Myris.
Au haut de l’Autel , on lit ces mots en gros caracteres : à la reconnoissance ; & plus bas cette inscription:
 » Les eaux de la Sauveniere ayant rétabli la santé de Madame la Duchesse d’Orléans , ses Enfants ont voulu embellir les environs de la fontaine, & ont eux-mêmes tracé les routes & défriché ce bois, avec plus d’ardeur & d’assiduité que les Ouvriers qui ont travaillé sous leurs ordres « .

Œuvres complètes de Madame la Comtesse de Genlis, Tome XXI, Stéphanie Félicité Genlis, 1792


Liege au 18ème siècle
Santé à Liège

Publicités

Guide pittoresque du voyageur à Liège

23 février 2007

Vieux Liège, boulevard d'Avroy

Vieux Liège, boulevard d'Avroy

«Les rues sont en général étroites, et les hautes maisons qui les bordent y laissent pénétrer peu de jour et d’air, ce qui les rend pour la plupart très malpropres.— On remarque cependant un assez grand nombre de maisons qui réunissent à une façade très régulière une distribution aussi gracieuse que commode dans l’intérieur. La rive gauche de la Meuse présente de très beaux quais, la plupart plantés d’arbres, garnis de maisons élégantes, superbes avenues dont quelques-unes se prolongeant jusqu’au dehors des faubourgs, servent de promenade aux habitants de la cité. La promenade de la Coronmeuse est fort agréable.

— Cette ville et sa banlieue contiennent environ 9,000 maisons, dont 5,700 se trouvent comprises dans la ville centrale. On y compte 236 rues,11 places publiques, 13 ponts; 21 églises, tant primaires que succursales; un temple protestant; 18 fontaines publiques, 80 pompes alimentées par les eaux qui descendent des montagnes de l’est et du nord de la ville; dix portes à chacune desquelles se rattachent des souvenirs historiques.»

Guide pittoresque du voyageur en Belgique. Itinéraire artistique, industriel et manufacturier, Richard, 1852


Description de Liège, autres billets
Liège au 19ème siècle