Posts Tagged ‘palais des Princes-Eveques’

Le palais de justice de Liège, par Gérard de Nerval

21 avril 2008

« La cour du palais de justice de Liège est un vaste carré long, entouré de magnifiques galeries aux colonnes de granit sculptées; les voûtes et les murs sont en brique rouge, sur laquelle se détache la colonnade noire et polie, ce qui rappelle certains palais de Venise. Des boutiques et des étalages garnissent partout les galeries à l’intérieur, comme dans tous les palais de justice du monde. L’extérieur,
du côté de la place, ne répond pas à ces magnificences : c’est l’aspect d’un hôpital ou d’une caserne, et pourtant c’est le plus bel édifice de Liège. Il en est de même à peu près des églises, le dehors en est peu remarquable, et trois ou quatre d’entre elles offrent des intérieurs merveilleux. Je ne me hasarderai pas à les décrire après tant d’autres voyageurs, après Dumas surtout, qui traversa Liège il y a quelques années. »


Lorely, souvenirs d’Allemagne, Gérard de Nerval, 1852


Ecrivains à Liège, autres billets
Description de Liège
Patrimoine Liégeois

Liège, palais des Princes-Eveques, XIXè siècle
Palais des Princes-Evêques, la cour intérieure vers 1833, avec quelques marchands.

Publicités

Marguerite de Valois chez l’évêque à Liège, 1577

18 septembre 2007

marguerite_de_valois_reine_de_france.jpg« Partant de là, monsieur et madame d’Havrech s’en retournerent à Namur trouver dom Juan; et moy, je me remis dans mon batteau pour aller ce jour là coucher à Liege, où l’evesque¹, qui en est seigneur souverain, me receust avec tout l’honneur et demonstration de bonne volonté, qu’une personne courtoise et bien affectionnée peut tesmoingner. C’estoit un seigneur accompaigné de beaucoup de vertus, de prudence, de bonté, et qui parloit bien françois; agreable de sa personne, honnorable, magnificque et de compagnie fort agreable; accompagné d’un chapitre et plusieurs chanoines, tous fils de ducs, comtes, ou grands seigneurs d’Allemaigne, pour ce que cet evesché, qui est un estat souverain de grand revenu, d’assez grande estendue, remply de beaucoup de bonnes villes, s’obtient par election,et fault qu’ilz demeurent un an residants, et qu’ilz soient nobles pour y estre reçeus chanoines.
liege_gerard_de_groesbeek.jpg La ville est plus grande que Lion, et est presque en mesme assiete, la riviere de Meuse passant au milieu; tres-bien bastie, n’y ayant maison de chanoine qui ne paroisse un beau palais; les rues grandes et larges; les places belles, accompagnées de très-belles fontaines; les eglises ornées de tant de marbre ( qui se tire pres de là), qu’elles en paroissent toutes; les horologes faictes avec l’industrie d’Allemaigne, chantans et representans toute sorte de musique et de personnages. L’evesque m’ayant receu sortant de mon batteau, me conduisit en son plus beau palais, tres-magnifique, d’où il s’estoit delogé pour me loger; qui est, pour une maison de ville, le plus beau et le plus commode qui se puisse voir, accompaigné de très-belles fontaines, et de plusieurs jardins et galleries; le tout tant peinct que doré, accommodé avec tant de marbre, qu’il n’y a rien de plus magnifique et plus delicieux. »

¹ Gérard de Groesbeek, évêque de Liège en 1564, créé cardinal en 1578, mort en 1584.

Memoires et lettres de Marguerite de Valois, reine de France.


Autres billets sur les Princes-Evêques
Le 16ème siècle à Liège
Description de Liège
Voyageurs et visiteurs à Liège