Posts Tagged ‘lettre’

donation des Vieux-Joncs de Liège à l’Ordre teutonique

18 novembre 2007

Lettres de Hugues, évêque de Liège, constatant la donation faite à l’Ordre teutonique du lieu dit de Vieux-Joncs, avec toutes les terres circonvoisines, par Mathilde, abbesse de Bilsen, et son chapitre, conjointement avec le comte de Looz.

Tour Des Vieux Joncs à Liège1220. Hugues, par la miséricorde divine évêque de Liège. À tous fidèles Chrétiens, tant présens qu’à venir. Scavoir faisons que Mechtilde, abbesse de Belize, avec son chapitre, et conjointement Arnould, comte de Looz, ont donné la chappelle dite aux Joncs, avec ses appendices et appartenances à perpétuité à l’hôpital de la maison des Chevaliers teutoniques, es quartiers d’Outre-Mer, et ce en subside d’iceux qui mènent la guerre pour l’honneur de Dieu, et ont soin pour les infirmes et malades; étant requis, comme de raison, d’y donner notre consentement, avons volontiers et de bon cœur, afin que cette donation soit ferme et stable, et à toujours perdurable, à cecy condescendu, et signé cet écrit tiré de l’original de la donation prédite, et scellé de notre sceau ; tenant pour bonne et valide la donation que ladite abbesse et comte en ont faite.

Témoins les souscrits : sire Sigisfride, archevesque de Mayence, sire Engelbert, archevesque de Cologne, sire Théodore, archevesque de Trêves, sire Conrard, évesque de Metz et chancelier de la Cour impériale, sire Ekkelberg, évesque de Lemberg, Henri, duc de Brabant, Louis, comte palatin du Rhin, duc de Bavière, Louis, landt- grave de Thuringe, Gérard, comte d’Ara, Henri, comte de Seine.

Notice historique sur l’ancienne grande Commanderie des Chevaliers de l’ordre teutonique, dite Vieux-Joncs, M J Wolters, 1849

Autres billets sur le patrimoine religieux à Liège
Liège au 13ème siècle

Publicités

Lettre du Duc de Bourgogne sur la prise de Liège, 30 octobre 1468

30 octobre 2007

« Lettre du duc aux magistrats d’Ypres, par laquelle il leur donne part de la prise de Liège : 30 octobre 1468.

DE PAR LE DUC DE BOURGOINGNE, Etc.

Tres chiers et bien amez, nous tenons que estes assez advertiz des grans oultrages, rebellions et entreprinses que ceulx de ceste cyté ont faictes, depuis que les avions derrenierement reduis, à l’encontre de reverend pere en Dieu nostre tres chier et tres amé frere et cousin l’evesque de Liege, leur seigneur, et de nous leur souverain advoé, et comment ilz ont à force d’armes prins et mené prisonnier en ladite cyté nostredit frere et pluiseurs de nous officiers, serviteurs et subgetz et des siens, les aucuns tuez et mis à mort, les aultres rançonnés ou traictiés comme ennemis, et finablement s’efforcerent de faire ou vouloir faire aultres grans entreprinses, maulx et dommaiges sur nous et nostredit frere, et sur noz pays et subgetz et les siens, et tellement que, pour à ce obvier et pour rompre l’effect de leur mauvaise et dampnable voulenté, il nous a esté besoing venir à main armee devant ladite cyté, où noz avons esté l’espace de trois jours et jusques aujourdhuy que, à l’ayde de Dieu, de sa glorieuse mere, de monsr Saint George et de noz feaulx vassaulx et subgetz , nous avons, environ xj heures du matin, prins à force et d’assault ladite cyté, sans perte de gens de nostre costé.

Ce que nous vous signiffions , affin que vous en rendez et faictes rendre par noz subgetz graces et louenge à Dieu. Tres chiers et bien amez, Nostre Seigneur soit garde de vous. Escript en ladite cyté de Liege le penultime jour d’octobre anno Lxviij.

CHARLES.
 »


Collection de documens inédits concernant l’histoire de la Belgique, Louis-Prosper Gachard, Archives générales du Royaume,
1833


Liège au 15ème siècle
Guerres et batailles à Liège
Liège face à Charles le Téméraire, les autres billets