Posts Tagged ‘19è siècle’

Le célèbre pianiste Liszt de passage à Liége (1840)

12 octobre 2008

« Le célèbre pianiste M. Liszt a passé jeudi dernier par notre ville pour se rendre en Allemagne ; il a logé à l’Hôtel de l’Europe. On a essayé de l’engager à se faire entendre dans un concert que l’on se proposait d’organiser pour le surlendemain, mais des engagements antérieurs réclamaient sa présence à Hambourg.

Franz Liszt

Franz Liszt


Il a témoigné ses plus vifs regrets de ne pouvoir accepter, pour le moment, les propositions qui lui étaient faites avec instances et empressement. Nous pouvons toutefois assurer aux dilettanti de notre ville qu’à son retour de Hambourg , vers la fin de novembre prochain, M. Liszt se propose de donner un grand concert à Liège.

Nous aurons donc enfin le bonheur d’entendre et d’admirer ce talent si extraordinaire, dont la renommée a surpassé tant de gloires dans le monde musical. »


Revue et gazette musicale de Paris, novembre 1840


L’art à Liège, autres billets
Liège au 19ème siècle

Les vignes entre Namur et Liège ne produisent plus

26 septembre 2008

« Entre Namur et Liège, la Meuse coule dans une vallée étroite dont le paysage est extrêmement pittoresque ; la terre y est fertile, et la culture admirable ; des plantations de tabac occupent la plaine sur les deux bords de la rivière; la vigne et le houblon sont cultivés sur les pentes de la rive gauche. Les vignes étaient dans le meilleur état possible , lorsque je les vis (dit le voyageur cité) en septembre 1817, mais il n’y avait pas une seule grappe de raisin.
Je fis la conversation avec plusieurs des gens du pays : tous m’assurèrent qu’autrefois ils faisaient de très-bon vin , soit blanc, soit rouge; mais que depuis sept ans ils n’en avaient pas fait une seule bouteille. Cependant ces braves gens continuaient à cultiver leurs vignes, espérant d’une année à l’autre que les saisons redeviendraient ce qu’elles avaient été autrefois. »


Annales maritimes et coloniales, Ministère de la marine et des colonies, France, 1818


Liège au 19ème siècle
L’agriculture à Liège

Coup de feu dans la mine de l’Espérance près de Liège

12 juin 2008

«Le coup de feu de la mine de l’Espérance, qui eut lieu près de Liége en juin 1858, ne paraît avoir produit des effets si funestes que par des phénomènes analogues. Le feu, s’étant propagé sans explosion, à droite et à gauche d’une taille, par l’effet d’un coup de mine, détermina une explosion dans une taille fort éloignée. Soixante-neuf mineurs furent tués. Dans la taille de l’explosion, ils avaient été brûlés et brisés ; dans celle où le feu avait pris en premier, tous les cadavres étaient placés la tête vers l’endroit même où l’inflammation avait commencé; ces malheureux ayant évidemment cherché à se garantir ainsi des gaz qui brûlaient derrière eux. Dans d’autres tailles, les ouvriers n’avaient péri que par asphyxie.»

mineurs de Liège

mineurs de Liège


Géologie appliquée: traité du gisement et de l’exploitation des minéraux utiles, Amédée Burat, 1859


Liège au 19 ème siècle
Les mines de Liège

Procès autour du coeur de Grétry

29 mars 2008

« Peu de temps avant sa mort,le célèbre compositeur Grétry avait témoigné le vœu que son coeur fût remis à la ville de Liège, comme preuve du sincère attachement qu’il avait conservé pour sa ville natale.
Son héritier et neveu par alliance écrivit aux magistrats de Liège qu’il était tout disposé à accomplir les volontés de son oncle. Les événements politiques ne permirent pas de s’occuper sans délai de cette affaire. Provisoirement, le coeur fut déposé dans un petit monument à l’Ermitage de Montmorency.
Liège, la statue de Grétry
Au bout de quelques années, les magistrats de Liège réclamèrent le don qui leur avait été fait. Mais alors les dispositions du neveu étaient changées : il attachait le plus grand prix à conserver le cœur de l’artiste célèbre, dont le nom répandait une sorte de prestige sur sa maison de campagne. De là procès de la part de la ville de Liège, qui confia sa cause à Hennequin. II semble que la question de droit et le sujet même offraient peu de ressources au talent. Mais le défenseur sut en découvrir. Il débuta par une biographie pleine d’intérêt du célèbre compositeur; il fut ingénieux, enjoué, dans l’exposé des faits; il établit par une série de preuves habilement enchaînées le bon droit de la ville de Liège. La cour rendit un jugement en sa faveur. »

Nouvelle biographie universelle générale, publ. sous la direction de Mr le Dr Hoefer, Tome 23, Paris, 1858


Personnalités de Liège
Droit et justice à Liège
Liège au 19ème siècle