Liège réclame la possession de Bouillon

5 septembre 2012

Le duché de Bouillon dépendant autrefois du comté d’Ardennes à titre de seigneurie, & situé dans la forêt de ce nom. Lors du partage de la monarchie, il se trouva compris dans le royaume d’Austrasie, & après bien des vicissitudes il passa au pouvoir de l’église de Liège, qui le posséda jusqu’en 1483 , tems auquel il fut donné en engagement à Guillaume de la Marck & à ses successeurs les ducs de Bouillon qui eurent à ce sujet de longs débats à soutenir. Les évêques de Liège en réclamèrent la possession, & l’obtinrent enfin par convention de 1641, au moyen d’une somme de 150000 florins de Brabant qui fut payée à Frédéric Maurice de la Tour alors duc de Bouillon. Mais l’évêque de Liège ayant pris partie contre la France en 1671, l’armée françoise s’empara de Bouillon en 1676, &le roi, deux ans après, fit don de cette principauté à Geofroy Maurice de la Tour son grand chambellan, pour en jouir avec ses descendants, sous sa protection, à titre de duché souverain. Ce petit état renferme 20 paroisses ou communautés.

Geographie universelle traduite de l’Allemand, Volume 4, Anton Friedrich Büsching, Strasbourg, 1788