Interdiction des feux d’artifice à Liège

13 janvier 2012

4 février 1724, à Liège (‘).— Mandement du doyen et chapitre de l’église cathédrale de Liége, sede vacante, qui défend de faire des feux d’artifice et de tirer des fusées le jour de l’élection d’un nouvel évêque et prince de Liége.

      Chapitre de St-Lambert, décrets et ordonnances, 1723-1724, E 271.—Grand greffe des échevins, mandements, 1627-1724, C 270.

10 juin 1794, à Liège (‘). — Mandement du doyen et chapitre de l’église cathédrale de Liége, sede vacante, défendant, en renouvellement des mandements portés à ce sujet, l’usage des boëtes dites chambres, des pommeaux d’épée, petards, serpenteaux, fusées et autres feux d’artifices, particulièrement à l’occasion des processions et des fêtes, comme aussi de tirer armes à feu dans les rues.

    Grand greffe des échevins, mandements, 1724-1770, C 271. — Chapitre de St-Lambert, décrets et ordonnances, sede vacante, 1723-1724, E271.

Liste chronologique des édits et ordonnances de la principauté de Liège,
Commission Royale pour la publication des anciennes lois et ordonnances de la Belgique, 1851