Encore trop d’accidents de patinage sur la Meuse à Liège

26 décembre 2008

LE MAIRE , CHEVALIER DE LA LÉGION D’HONNEUR
Considérant que des jeunes gens, malgré les accidens qui arrivent chaque hiver , exposent encore imprudemment leur vie en patinant dans des endroits où la rivière est très-profonde : qu’on en voit encore qui se font une fausse gloire de franchir témérairement des glaces récentes et qui sont à peine formées d’une ou de deux nuits.

ARRÈTE :
II est défendu, de patiner et d’aller en traîneaux dans les endroits où la rivière n’est pas guéable , afin que dans l’événement d’un accident ou de bris de la glace , ceux qui seraient surpris , puissent toucher le fond ou être secourus , au besoin.
II est également défendu d’aller sur la glace du moment même que le dégel aura lieu. Il est enjoint aux pères et mères, tuteurs, maîtres de pensions, et autres d’interdire aux jeunes gens les exercices sur la glace , et ils seront responsables des événements qui pourraient arriver en contravention au présent.
Les commissaires , inspecteurs et agens de police sont chargés , chacun en ce qui le concerne , de surveiller l’exécution de ces dispositions qui seront soumises à l’approbation de Monsieur le Préfet.
Les commissaires dresseront en outre procès-verbal des contraventions , et elles seront dénoncées au tribunal compétent.

A la Mairie, le 26 décembre 1812. (Signé )
DE BAILLY.

Vu et approuvé par nous Préfet du département de l’Ourte , chevalier de la légion d’honneur.
A Liège le vingt huit décembre mil huit cent douze , (Signé )
BARON DE MICOUD.

26 DÉCEMBRE 1812. — Arrêté relatif au patinage, Bulletin municipal ou recueil des arrêtés et règlements de l’administration communale de Liège, Ville de Liège, Tome Premier, Liège, 1837


Liège au 19ème siècle
Phenomènes naturels à Liège
Droit et administration à Liège

Publicités