Herstal achetée pour 150.000 écus au roi de Prusse

4 juillet 2008

« Frédéric I , roi de Prusse , comme héritier en partie de la maison de Nassau- Orange, rendit en 1702 son hommage au prince de Liège pour la terre de Herstal , et son successeur suivit cet exemple en 1716 et 1725. Mais en 1732, ce même prince, Charles Frédéric, s’en prétendit souverain , et prescrivit par une ordonnance à tous les habitans de la baronnie de Herstal de lui faire hommage et de lui prêter serment de fidélité, comme à leur souverain.

Cette tentative resta sans effet. Mais son fils Frédéric II renouvela cette prétention en 1 740 avec la raison du plus fort, qui, comme on sait, est toujours la meilleure. Les états ne lui en contestaient pas la propriété ; car, à remonter à l’origine, la maison de Brandebourg en avait le domaine utile ; mais ils lui en contestaient la souveraineté, dont les princes de Liège avaient la jouissance depuis 1546. Les états , toutefois, craignant le sort de l’agneau de la fable , comptèrent au roi une somme de 15o.ooo écus, au moyen de laquelle il renonça à toutes ses prétentions sur Herstal, et à dater de cette époque , les évêques de Liège prirent le titre de barons de Herstal.  »


Dictionnaire géographique du royaume de Pays-Bas, Louis Dieudonne Joseph Dewez, Bruxelles, 1819


Droit et administration à Liège
Liège au 18ème siècle
Les Princes-Evêques de Liège

Advertisements