Liège, fontaine de sapience

3 avril 2008

« De tous les prélats qui occupèrent le siège episcopal de Liège à cette époque il n’en est point dont l’administration ait été aussi favorable à cette ville que celle de Notger (972- 1008 ) pendant les trente-six ans qu’elle dura Notger recula les frontières de ses États, élargit l’enceinte de Liège, en augmenta les fortifications , chassa du pays les brigands qui l’infestaient, ouvrit de nouvelles écoles, et dans un siècle de trouble et d’anarchie sut faire respecter les sages règlements qu’il avait promulgués.
Les successeurs de cet illustre prélat apportèrent tous leurs soins à faire fleurir les institutions que lui devaient la fontaine de sapience ; car tel était le nom que l’Europe donnait alors à Liège. Ce fut surtout sous l’épiscopat de Vazon (1042-1048 ) que les écoles jetèrent un grand éclat.  »


Encyclopédie moderne, tome 19è, Paris, 1850


Description de Liège
Les princes-évêques de Liège
Liège au 11ème siècle

Advertisements