Liége n’est plus cité belliqueuse et turbulente

14 février 2008

« Liége n’est plus la cité belliqueuse et turbulente qui tint tête aux plus puissants princes ; c’est aujourd’hui une ville commerciale, où le seul mouvement qu’on remarque est celui des affaires.Est-ce encore, comme le prétendait un ancien proverbe, « l’enfer des femmes et le paradis des prêtres? » Quant au premier point, il est difficile de rien affirmer ; mais le clergé y est très-nombreux et très-respecté ; quoiqu’une partie des églises de Liége ait disparu, et notamment son antique cathédrale bâtie au xie siècle, il en reste assez pour témoigner en faveur de la dévotion de ses habitants.
Liége possède encore dix-huit églises plus ou moins considérables. »


Les bords du Rhin, Frédéric Bernard, 1854


Le commerce à Liège
Description de Liège
Liège au 19ème siècle

Publicités