« ès Nouvices »

15 janvier 2008

ES NOUVICE
Qwand on qwèréve les pus chirs ôrnumint,
Les bais ovrége fait’les meyeux argint,
Les bais chaud’ler, ou bin l’cis’lé câlice;
On n’les trovéve qu’ès l’rowe d’aur, ès Nouvices.

Viniz-v’ d’à lon, vos trovîz l’crâs michot.
Estiz-v’ malâde. Froidbise fève on p’tit pot;
Voliz-v’ ine messe, vos aviz Sainte Cath’renne ;
Pus lon l’sinouf carressive vosse narenne.
Liège Sainte-Catherine en Neuvice

Des pid à l’tiesse on poléve si r’moussi,
Tos les mariège y v’nit po s’ahessî ;
Co meye loyin ont fait des hureux sôrt;
Bin des mâlheur surdit foù des rond d’aur.

Voliz-v’ des losse, des tenne, ou des seyai,
Des plat di stain, des ewl et des coutai,
Des boniquet, dè l’sôie po fer n’pelisse:
Cotte et beguin, tot strovéve ès Nouvice.

Us et Coutumes, 1823 à 1833. La rue Neuvice à Liège, Auguste HOCK , in Bulletin de la Société liégeoise de littérature wallonne, 1863


Autres billets sur le Wallon Liégeois
Liège au 19ème siècle

Publicités