A Liège, Charles Morren obtient le 1er fruit de vanille mûri en Europe.

6 décembre 2007

« La découverte de la fécondation artificielle du vanillier fut un des faits les plus saillants de la carrière de Charles Morren; elle fit sensation dans le monde scientifique, et comme il n’est personne qui ne connaisse la vanille, elle popularisa beaucoup son nom.

Charles Morren, découvreur de la fécondation art. de la vanille à Liege

Charles Morren, découvreur de la fécondation art. de la vanille à Liege


A son arrivée à Liège, le nouveau professeur de botanique avait trouvé dans les anciennes serres de son jardin,des grands et vieux pieds de vanillier que l’on croyait appartenir au vanilla aromatica ; ils avaient déjà fleuri plusieurs fois, mais étaient toujours restés stériles; il étudia l’organisation de ces fleurs, et l’idée de les féconder artificiellement lui donna les plus heureux résultats. II vit s’ouvrir la première fleur le 10 février 1836; un an après, jour pour jour, le 10 février 1837, elle donnait le premier fruit de vanille, qui eut mûri en Europe.

VanillePlus tard, Charles Morren fit bâtir une vaste serre pour la culture de cette liane mexicaine, et il y récolta, annuellement, des fruits dont les proportions et l’arôme ne le cédaient en rien à ceux du commerce. Les personnages les plus considérables vinrent la visiter et encouragèrent ses heureux essais. »

Annuaire de l’Académie royale des Sciences Lettres et Beaux-Arts de Belgique, 1860


Biographie de Charles Morren
Autres billets sur des personnalités Liégeoises
Sciences et techniques à Liège
Liège au 19ème siècle

Publicités