Liège -Charles le Téméraire et Louis XI

25 octobre 2007

« Sous Louis XI, successeur de son père Charles VII, le nouveau duc de Bourgogne, autrefois comte de Charolais, devint ennemi juré du roi de France depuis l’annulation que celui-ci avait fait faire par les états de quelques articles du traité de Conflans.

Le Bourguignon usait de violence, le roi français d’artifice. L’un prit les armes, l’autre intrigua, et fit sous main révolter les Liégeois contre son ennemi. Cependant Charles, duc de Bourgogne, inspirait beaucoup de terreur à Louis XI, qui, en attendant l’effet de la révolte de Liége, donna rendez-vous à Péronne au Bourguignon pour l’apaiser par de nouvelles perfidies. Malheureusement le duc de Bourgogne reçut à Péronne la nouvelle du soulèvement des Liégeois, et devina l’auteur de cette catastrophe.

Louis XI et Charles de Bourgogne à Peronne

Louis XI et Charles de Bourgogne à Peronne


Il entra dans une telle fureur, lui qui tenait Louis XI en son pouvoir, que le jeune roi dut craindre pour sa vie.
C’était en effet le conseil que donnaient au Bourguignon ses plus fidèles amis. Charles fut assez généreux pour ne pas le suivre, mais il voulait une vengeance complète, et fit signer à Louis XI un traité beaucoup plus onéreux, beaucoup plus humiliant que celui de Conflans.

Le roi se croyait délivré. — Pas encore, lui dit le Bourguignon ; vous avez fait révolter les Liégeois, vous verrez les résultats de votre politique. Je veux que vous me suiviez devant la ville rebelle, et que vous soyez témoin du châtiment que je leur inflige. Cela vous donnera peut-être quelques remords. « 

Les prisons de l’Europe, Auguste Maquet, Jules Édouard Alboise du Pujol,1845


Lire aussi: La destruction et le massacre à Liège

Liège face au duc de Bourgogne, les autres billets
Liège au 15ème siècle
Guerres et batailles à Liège

Publicités