Maison des aliénés à Liège

5 septembre 2007

universiteliege_psychiatrie.jpgIl se trouve à Liège, deux maisons pour aliénés dont l’une destinée aux hommes, l’autre aux femmes. D’après les renseignements que je me suis procurés, ces instituts paraissent très mal organisés. Il m’a été impossible d’obtenir un tableau statistique sur la mortalité et les guérisons des aliénés qui s’y trouvent; mais voici ce que j’ai reçu de la personne qui a bien voulu se charger des informations relatives à ces instituts.
« J’ai été à l’administration des hospices, où l’on m’a fait savoir que jamais on n’a tenu de registre en règle. De plus, nos hospices des aliénés sont mal organisés; ce sont plutôt des dépôts que des hôpitaux. Je ne sais aucun exemple de guérison obtenue par le secours de l’art médical seul éclairé par la philosophie, et jamais je n’ai vu de maison plus mal tenue: tout y est à créer. Ces détails ne sont point à la louange de mon pays ».

Liège, 15 mai 1823.


Traité sur l’aliénation mentale et sur les hospices des aliénés, Guislain Joseph, 1826.

Autres billets sur la santé et les calamités à Liège
Liège au 19ème siècle

Advertisements