Fontes, Fers en barres et Tôles Liégeoises

17 juillet 2007

« Fontes. Fers en barres. Tôles. — En toutes ces choses l’Exposition est riche; l’industrie métallurgique y a pris dignement sa place.

forge_maka_chaudfontaine.jpgLes exposants sont très-nombreux, leurs produits très-variés, et tous révèlent des progrès sensibles. Si d’abord nous passons en revue les fontes et les fers, nous voyons comme pouvant être hardiment comparées à tout ce que l’Angleterre a jamais produit de mieux, si même elle possède des qualités aussi belles, les fontes à canon de la Société de l’Espérance, à Seraing (Liége); des expériences ont été faites sur ces fontes, et elles ont résisté aux épreuves à outrance.

La réputation des pièces qui sortent de la fonderie de canons de Liége, s’établit à tel point, grâce en partie à l’excellente qualité des matières qu’elle emploie, que les commandes lui viennent de toutes parts, pour les gouvernements étrangers. « 


Revue de l’Exposition des produits de l’industrie nationale en 1841, Édouard Perrot

Autres billets sur l’industrie à Liège
Sciences et techniques à Liège
Liège au 19ème siècle

Publicités