Le problème de l’eau dans les mines de Liège

15 juin 2007

Cependant, l’extraction de la houille, au pays de Liège, remonte aux dernières années du XIIe ou au commencement du XIIIè siècle.

Alors, chacun, profitant des trésors que renfermait le sol, exploita la houille dans son champ, ou en afferma l’extraction. Mais l’intérieur de la terre contient des lacs souterrains, se reproduisant sans cesse, et qui arrêtèrent les premiers mineurs.

Ceux qui, perçant le flanc des montagnes, établirent dans un canton des galeries d’écoulement, furent regardés comme les bienfaiteurs du pays; les exploitants, dont les couches se trouvaient ainsi asséchées, durent payer aux premiers un cens d’arène. Le sol fut criblé d’une foule de puits; l’extraction s’arrêtait toujours au niveau des eaux.

On tenta l’épuisement des eaux, au moyen de tonnes soulevées à bras ou à l’aide de chevaux. On exploita ainsi, à des profondeurs plus considérables, au-dessous des galeries d’écoulement. Enfin, la découverte de la pompe à feu, dite de Newcomen (1712), fournit un moteur plus puissant. Voici comment Jars décrit l’état de l’exploitation de la houille, au pays de Liège, vers 1767:

Pompe à Feu de Newcomen

« II y a des mines qui ont jusqu’à cent trente et même cent quarante toises de profondeur, ce qui a mis » dans le cas de songer à faire usage des machines ou pompes à feu; il n’y a pas plus de quarante ans qu’elles sont connues dans le pays de Liège. On en compte quatre actuellement en action; le nombre en augmentera immanquablement dans la suite, puisqu’il faudra toujours aller chercher les veines les plus inférieures. Quant aux mines qui ont une moindre abondance d’eau, on l’élève jusqu’au niveau de la galerie d’écoulement, à l’aide de machines à chevaux dans un manège ; ce sont les mêmes qui servent à élever le charbon, et que l’on nomme Hernaz a dans le pays. Il y a aussi une mine dont les entrepreneurs, à l’aide d’un étang, ont fait construire une machine hydraulique ordinaire; d’autres se servent des moulins à vent. »


Bulletin de la Commission Centrale de Statistique, tome.1, 1843, Ministère de l’intérieur, Belgique


Autres billets sur les mines, ici
Sciences et techniques à Liège
Liège au 18ème siècle

Publicités