La fête du Saint-Sacrement créée à Liège, par Voltaire

22 mai 2007

Liège, Chapelle de Cornillon, Ste-Julienne« Il n’y a guère dans l’Eglise de cérémonie plus noble, plus pompeuse, plus capable d’inspirer la piété aux peuples, que la fête du Saint Sacrement. L’antiquité n’en eut guère dont l’appareil fût plus auguste. Cependant, qui fut la cause de cet établissement? une religieuse de Liége, nommée Moncornillon, qui s’imaginait voir toutes les nuits un trou à la lune (1264) : elle eut ensuite une révélation qui lui apprit que la lune signifiait l’Eglise, et le trou une fête qui manquait. Un moine, nommé Jean, composa avec elle l’office du Saint Sacrement ; la fête s’en établit à Liége, et Urbain IV l’adopta pour toute l’Eglise.»

Œuvres complètes de Voltaire, ed. 1859

Autres billets sur les fêtes et traditions à Liège
La religion à Liège
Liège au 13ème siècle

Advertisements