1533, la cloche d’Erard de la Marck à St-Lambert de Liège

25 avril 2007

« Le 25 Avril 1533, le Prince-Évêque [Erard] s’établit dans le palais de Saint-Lambert, qu’il avait fait bâtir. Deux jours après, on entendit pour la première fois le son d’une cloche de la cathédrale à laquelle il avait donné son nom. Un moine avait composé, pour être gravés sur elle, quelques vers latins que le Jésuite Foullon nous a soigneusement conservés comme renfermant une sorte de prophétie.

Ipse fero magnum ter magni nomen Erardi, etc.
Effugat haereticos, ego daemones, horror utrisque
Dicimur.


Le premier nous apprend que la cloche porte le grand nom d’Érard trois fois grand, et le dernier qu’elle chasse les démons, comme Érard les hérétiques, à cause de quoi tous deux sont en horreur aux uns et aux autres. « Ainsi, ajoute Foullon, le son de cette cloche dénonçait la guerre aux enfers et aux hérétiques à la fois. » »


Histoire de la Réformation dans l’ancien pays de Liége, D. Lenoir, 1861


Autres billets sur les Princes-Evêques
Le 16 ème siècle à Liège

Advertisements