Notger, né dans le Duché de Souabe

10 avril 2007

« Notger, né dans le Duché de Souabe, ou d’Allemanie, qui comprenoit, entr’autres Provinces la Suisse orientale, était neveu de l’Empereur Otton I, & cousin germain d’Otton II, père d’Otton III. Il fut Moine à Saint-Gall, & même pendant un temps Prévôt , ou Prieur claustral de ce Monastere. En 971 , il fut élu Evêque de Liège. Notger avoit toutes les éminentes qualités qui caractérisent les plus grands Prélats. Il orna & embellit de telle force la ville de Liège , qu’au sentiment de ses Contemporains , il méritoit d’en porter le titre de Fondateur plutôt que la qualité de Restaurateur.C’est ce qu’on a voulu exprimer par les deux vers suivans :

Legia , lege ligans cum Prelatis fibi leges
Notgerum Christo, Notgero catera debes.

Il avoit été Précepteur de l’Empereur Otton III, & son principal Conseiller. Les Papes, en lui renvoyant souvent la décision des différends qui s’élevoient entre les Evêques d’en-decà des Alpes, montroient combien ils estimoient ses lumières. Notger se trouva à divers Conciles.
Il mourut, généralement regretté, le 10 Avril 1008. On lui attribue l’Histoire, ou les Gestes des Evêques de Liège , imprimés dans le recueil de Chapeauville. Il est certain qu’il a eu beaucoup de part à cette histoire et qu’il l’avoit même conduite jusqu’à son temps. On a aussi de lui la vie de Saint Hadelin, ou Hadalin , Prêtre d’Aquitaine, fondateur de l’ancien Monastere de Celles près de Dinant sur la Meuse, mort vers 690. On lui attribue la traduction latine du fameux Traité de l’Interprétation qui se trouve parmi les écrits d’Aristote. »

Tableaux de la Suisse, ou voyage pittoresque fait dans les xiii cantons du corps helvétique, Tome 8, Jean Benjamin de La Borde, 1784


Autres billets sur les Princes-Evêques
Autres billets sur Notger
Liège avant l’an mille

Publicités