Le palais du prince-évêque de Liége, par Felix Mornand

15 mars 2007

« Le palais du prince-évêque de Liége, que Charles-Quint trouvait le plus beau de la chrétienté, mérite en effet d’être vu et admiré.

La façade en est imposante, mais les portiques régnant autour du vaste cloître intérieur, et soutenus chacun par soixante colonnes gothiques, ou plutôt mauresques, dont aucune ne ressemble aux autres, bien qu’elles soient toutes du même style, ces portiques, surtout, sont saisissants d’aspect, de la plus belle tournure, d’un galbe tout à fait inédit et harmonieux.

Cette colonnade est un bazar qui éclipse, je dois le dire, les galeries de l’Odéon. L’ancien palais épiscopal est aujourd’hui palais de justice, lieu de détention, dépôt d’archives et je- ne sais plus quoi encore. Il a été bâti par Ërard de La Mark, qui y consacra trente-deux ans et des sommes considérables. »

Belgique, Félix Mornand, 1853


Le patrimoine de Liège, autres billets
Le 16 ème siècle à Liège

Publicités