à Liège, un furieux orage renverse la colonne du Perron

27 juin 2006

« La colonne gravée entre les deux Ecussons des deux Bourguemestres en charge depuis l’an 1303 est l’image de ce qu’on appelle à Liège le Perron. C’est une véritable colonne élevée sur une balustrade soutenue de trois Lionceaux , et surmontée d’une pomme de pin & d’une croix dont les Liégeois ont fait les armes de leur Ville , en ajoutant dans l’écu les deux lettres L. G. Elle est placée sur la Fontaine du marché; & rien peut-être ne mortifia plus le Peuple après la victoire du Duc de Bourgogne en 1467 que l’ordre qu’il donna de la démonter pour la transporter à Bruges. Elle en fut raportée en triomphe dans une pompeuse cavalcade l’an 1478 & rétablie avec tous les signes de la joie la plus éclatante.

Un furieux orage l’ayant renversée en 1693 on la remit sur pied en 1696, année remarquable parmi les Liégeois , parce qu’ils la comptent pour la millième du martire de Saint-Lambert leur Patron. Ils la célébrèrent avec une magnificence extraordinaire.  »

Memoires pour l’histoire des sciences et des beaux arts …, Paris, avril 1724


Le perron de Liège
Liège au 17ème siècle

Publicités