La Baronne d’Oberkirch vient dîner à Liège

22 juillet 1788

« 22 juillet [1788]- Nous quittâmes Maestricht, toujours par une pluie battante, pour aller dîner à Liège, où nous attendait le comte de Romanzoff, ministre de l’impératrice de Russie aux cours électorales. C’était un homme d’un esprit charmant, fils du maréchal de Romanzoff, célèbre par ses exploits et très-aimé de l’impératrice Catherine II. Il est très-proche parent de la comtesse de Bruce dont j’ai parlé. Il dina avec nous, et il fit présent à Leurs Altesses impériales d’un monstrueux poisson péché dans la Meuse. L’évêque de Liège est prince de l’empire. Son chapitre n’admet que des nobles ou des docteurs; il se compose de soixante chanoines, y compris les dignitaires. Le comte de Walbruck était alors évêque de Liège. Il exerce une souveraineté absolue sur le territoire dépendant de son évéché. Suffragant de Cologne il jouit d’environ huit cent mille livres de rentes. Il est au troisième rang dans le cercle de Westphalie. Cette ville ecclésiastique a un parfum de couvent qui ne lui donne pas un grand charme.
Nous en partîmes de bonne heure pour aller coucher à Spa.  »

Mémoires de la Baronne d’Oberkirch, sur la cour de Louis XVI et la société française avant 1789, Bruxelles, 1834.


Voyageurs et visiteurs à Liège
Pouvoir et administration à Liège
Liège au 18ème siècle

Publicités